Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Mon fils.

Illustr. Tito Topin

Tout petit, les autres enfants le tourmentaient.

Il saignait du nez pour un rien.

J'ai lutté pour l'élever correctement avec des sommes d'argent ridicules qui me venait des aides, mais à dix ans il avait déjà fait six écoles, parce qu'on était toujours à déménager, de plus pauvre en plus misérable.

Mais jamais dans la crasse, jamais dans la saleté, dans la dignité comme ils disent à la télé.

Il faisait la collection de timbres, il lisait et il jouait aux échecs tout seul.

C'était un solitaire, monsieur le Président.

Et maintenant, je dois changer de logement une fois de plus. On m'insulte dans la rue, vous savez.

Je ne suis pas parfaite, je n'ai pas d'instruction, mais je me suis débrouillée pour bien l'élever. Avec l'éducation du coeur, la seule que je pouvais lui donner.

C'était un solitaire, monsieur le Président.

Il n'avait pas d'amis, il n'aimait pas jouer pas au ballon, il préférait rester avec moi, ou alors avec ses timbres, ou bien ses cartes postales qu'il rangeait faut voir comment, par ordre alphabétique c'est pour vous dire, c'était un enfant idéal.

Mais c'est moi qui l'ai obligé à sortir.

C'était un solitaire, monsieur le Président, c'est moi qui l'ai obligé à aller voir cette femme.

© Tito Topin

www.titotopin.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article